Get it on Google PlayDownload on the App Store
Freefall 3301 - 3310

Freefall 3301

FIXME Cette page n'est pas encore traduite entièrement. Merci de terminer la traduction
(supprimez ce paragraphe une fois la traduction terminée)

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3301.png
Plutôt que de me disputer avec l'ordinateur, j'espérais pouvoir entendre quelques histoires sur votre monde natal.
C'est ce que les humains voulaient après m'avoir découvert comme passager clandestin.
Ils allaient fournir une chambre confortable conçue pour mes besoins. Toute demande raisonnable serait acceptée. Tout ce que j'avais à faire était de rester sur place et de leur raconter l'histoire et les histoires de mon peuple.
Pouvez-vous imaginer quelque chose de pire que de raconter les grandes actions des autres tout en étant empêché de faire les vôtres? Ensuite, ils se sont demandé pourquoi je continuais de m'échapper.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3302.png
ça ne m'interesse pas de parler des exploits des autres. Je veux réaliser des exploits moi-même et laisser les autres en parler.
Compris. Vous avez sauvé des millions de robots. Vous avez un vaisseau spatial. Une planète à construire pour votre espèce. Ce n'est pas grave si vos exploits ne sont pas à la hauteur de ceux de vos légendes.
[!1.8]Quoi?!
Asseyez-vous. Laissez-moi vous raconter certaines de nos légendes et vous comprendrez pourquoi je mérite d'entrer dans la légende.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3303.png
J'essaie de retrouver une légende dont je me souvienne suffisamment bien. Quand je me suis faufilé à bord de ce vaisseau humain je n'ai pas emporté de bibliothèque.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3304.png
La plupart des
cultures humaines
ont une légende sur la façon dont elles ont conquis le feu. Vous aussi ?
Oui. Et vous avez de la chance, je m'en souviens presque complètement.
Chaque clan prétend que ce sont ses ancêtres qui ont volé le feu aux dieux. Le mien est celui qui l'a réellement fait!
C'est vous qui racontez l'histoire, alors je ne m'attendais à
rien de moins.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3305.png
Voici le contexte : nos dieux
ne nous donnent rien.
Tout ce que nous avons, nos
terres, nos mers, nos cieux,
nous les avons volé à un dieu.
Cela inclut des choses comme les
catastrophes. Une de nos premières leçons.
Si quelque chose est trop facile
à voler, c'est peut-être parce que
quelqu'un veut s'en débarrasser.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3306.png
Nous avons des dieux généreux, qui utilisent le vol pour tester notre valeur et nous permettent ensuite de garder
ce que nous avons volé.
Mais nous avons aussi des dieux cupides, comme la déesse de la vie.
La première chose que vole un kalmar, c'est sa propre vie. Cette déesse n'a de cesse qu'elle n'ait récupéré cette vie.
La plupart de nos dieux se situent quelque part entre les deux.
[=1.2]L'un des humains qui sont arrivés sur notre planète a perçu que nous pourrions les traiter comme des dieux. Je pense qu'ils ont été déçus de s'apercevoir que c'est ce que nous avons fait.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3307.png
[=1.2]Maintenant que vous
connaissez les bases, je vais
commencer le récit.
Il y a plusieurs milliers d'années, vivait un kalmar qui incitait à de nouvelles façons de faire les choses. Il s'appelait Mho.
Mho n'était pas le plus fort des kalmars, ni le plus rapide. Il n'était certainement pas le plus intelligent. Cependant, il était tenace et c'est tout aussi important puisque nous racontons son histoire alors que de nombreux kalmars plus forts, plus intelligents et plus rapides n'ont laissé aucune trace dans l'histoire.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3308.png
Un matin glacial alors que Mho prenait un bain de soleil, il vit Bob, le dieu fabriquant, qui passait.
“Regarde ce gars” se dit Mho, “il est déjà assez réchauffé pour pouvoir se déplacer. Si j'avais le feu, je pourrais bouger dès le matin. Voir dans le noir. Je serais tellement respecté que personne ne me volerait plus rien.”
Et avec cette pensée en tête, Mho se prépara à voler le feu de Bob.

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3309.png
Mho a attendu devant le repaire de Bob jusqu'à ce qu'il le voit partir sans le feu.
“Ce sera facile” se dit Mho en riant sous-cape, “il n'y a même pas de garde.”
C'est ainsi que Mho apprit que l'une
des choses que le dieu fabriquant
sait fabriquer, c'est une trappe.

FIXME Cette page n'est pas encore traduite entièrement. Merci de terminer la traduction
(supprimez ce paragraphe une fois la traduction terminée)

Histoires du monde natal. Le vol du feu

3310.png
[=1.2]Pendant trois jours, Mho tenta d'entrer dans le repaire de Bob et pendant trois jours, il fut déjoué par les dispositifs de Bob.
Il avait besoin d'aide. Alors Mho partit à la recherche de compagnons.
Travailler avec d'autres kalmars nécessite généralement de la discipline, de l'intelligence et la capacité à coopérer.
Pour travailler avec Mho, les seuls critères nécessaires sont la solidité et une tolérance élevée à la douleur.
Ce site web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. Vous reconnaissez également que vous avez lu et compris notre politique de confidentialité. Si vous n'êtes pas d'accord, quittez le site.En savoir plus