Get it on Google PlayDownload on the App Store
Freefall 3103

Réacteurs nucléaires et publicité ciblée

3103.png
Vous avez de la chance. Des robots discutent de cyberformer l'une des lunes proches de la géante gazeuse. Ils ont besoin d'un réacteur dans leur base avancée pour faire une étude de faisabilité.
[=1.2]C'est un réacteur à proton de bore, donc les protons n'activent pas les matériaux environnant. Quand même, il produit du rayonnement de Bremsstrahlung pendant son fonctionnement. Les conteneurs doivent avoir leur propre source de refroidissement.
j'ai l'intention de suivre
toutes les consignes
de sécurité.
Bien. Un des aspects les plus mignons d'une source d'énergie à la fois assez puissante pour vous extraire d'un puit gravitationnel et assez compacte pour tenir dans un vaisseau spatial, c'est qu'elle a tendance à tuer les gens qui ne sont pas aux petits soins avec elle.

Le cycle proton-bore est l'un des futurs cycles thermonucléaires possibles pour les générations futures de réacteurs. Quand un proton et un noyau de bore-11 réagissent, trois particules alpha se forment et rien d'autre. Des particules chargées lourdes et légèrement piégées en tant que produits de réaction créeraient un réacteur avec conversion directe de l'énergie des particules en électricité sans l'aide de machines thermiques. L'inconvénient de cette réaction est qu'elle nécessite des températures 15 fois plus élevées que le cycle deutérium-tritium le plus simple. (KALDYH)

Ce site web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. Vous reconnaissez également que vous avez lu et compris notre politique de confidentialité. Si vous n'êtes pas d'accord, quittez le site.En savoir plus